Ma ville au quotidien

Fleurs du Grand Lyon : 2 174 espèces !

Le Lundi 2 décembre 2013 Envoyer à un ami
La Rose de Provins est protégée sur l\'ensemble du territoire français, observée ici en plusieurs stations de l\'ouest lyonnais © A.Descheemacker / CBNMC

La Rose de Provins est protégée sur l'ensemble du territoire français, observée ici en plusieurs stations de l'ouest lyonnais © A.Descheemacker / CBNMC

Protégées, menacées ou envahissantes, 2 174 espèces floristiques prennent racine sur l’agglomération lyonnaise. Ces données, capitales pour la préservation de la biodiversité, ont fait l’objet d’un inventaire entre 2010 et 2013.

Le Grand Lyon a établi, en 2010, un partenariat avec le Conservatoire botanique national du Massif central (CBNMC) et le Jardin botanique de Lyon pour réaliser l’inventaire floristique de son territoire. Trois années auront ainsi été nécessaires au CNBMC pour rassembler des relevés floristiques les plus complets possibles.

Armés de patience et d’un bon sens de l’observation, les spécialistes ont arpenté les 58 communes du Grand Lyon pour glaner les précieuses données. Des étendues herbeuses aux forêts domaniales,  des rues goudronnées aux friches industrielles, des prairies sauvages aux champs agricoles : plus de 148 000 informations floristiques ont été récoltées pour refléter la diversité des habitats et des influences climatiques du territoire.

Par exemple, dans les communes ultra-urbanisées marquées par l’artificialisation des rivières et la disparition générale des zones humides, la flore remarquable régresse. Dans le même temps, de nombreuses espèces exogènes – introduites par l’homme – font leur apparition.

A l’inverse, dans les habitats plus ruraux de l’ouest lyonnais et à proximité des cours d’eau et zones marécageuses, la flore remarquable comptant quelques espèces rares et protégées, est beaucoup plus dense.

Pour le Grand Lyon, l’inventaire floristique constitue une aide à la décision – notamment dans le cadre des projets d’aménagements – et se traduit par des actions concrètes en faveur de la préservation de la biodiversité. Différentes mesures ont été d’ores et déjà été prises pour protéger les espèces menacées (Rosier de France, Genet très épineux…) mais aussi enrayer la prolifération d’espèces invasives (Renoué du Japon) et allergisantes (Ambroisie).

 L’inventaire floristique en chiffres clés :
- 4 espèces protégées au niveau national
- 15  espèces protégées à l’échelon régional,
- 2 espèces en danger critique d’extinction
- 97 espèces déterminantes pour les Zones Naturelles d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique en Rhône-Alpes


Ecrire un commentaire

*

Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

* champs obligatoires

Personne n'a commenté cet article. Commencez la discussion !